cor


cor

1. cor [ kɔr ] n. m.
corn 1080 ( corne); lat. cornu
I
1Instrument à vent (formé à l'origine d'une corne évidée, percée) servant à faire des signaux, des appels. corne, trompe. Le cor de Roland. olifant. Cor des Alpes, dont les montagnards se servent pour appeler leurs troupeaux.
2Instrument à vent en métal, contourné en spirale et terminé par une partie évasée. Donner, sonner du cor. Le pavillon, l'embouchure d'un cor. Cor de chasse (lang. cour.; les chasseurs disent trompe). « J'aime le son du cor, le soir au fond des bois » (Vigny).
Loc. Chasser à cor et à cri, avec le cor et les chiens. — Fig. À COR ET À CRI. Réclamer, demander, vouloir qqch. à cor et à cri, en insistant bruyamment.
Mus. Nom d'instruments à vent. Cor d'harmonie : instrument d'orchestre en ut, qui peut changer de tonalité (par corps de rechange). Cor à piston ou cor chromatique, en fa. — Par ext. Corniste.
3Instrument à vent faisant partie des bois. COR ANGLAIS : hautbois alto. — COR DE BASSET : clarinette basse.
II(v. 1375) Plur. Ramifications des bois du cerf. andouiller, bois, époi. Un cerf de dix cors. Ellipt Le cerf dix cors a atteint sept ans. Un vieux dix cors ou dix-cors . ⊗ HOM. Corps. cor 2. cor [ kɔr ] n. m.
• 1573; spécialis. de sens de l'a. fr. cor(n) « matière cornée »
Cour. Cor au pied ou absolt cor : petite tumeur bénigne dure et douloureuse siégeant en général au-dessus des articulations des phalanges des orteils. ⇒ callosité, durillon, oignon. Cor entre les doigts de pied. œil-de-perdrix. Soigner un cor par excision, avec un coricide, chez un pédicure.

cor nom masculin (latin cornu, corne) Corne ou défense d'éléphant (olifant), utilisée autrefois comme instrument d'appel, surtout guerrier. Instrument de musique composé d'une embouchure, d'un long tube conique en cuivre ou en laiton enroulé sur lui-même et terminé par un pavillon largement évasé. ● cor (citations) nom masculin (latin cornu, corne) Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire Rome 1880-Paris 1918 Passons passons puisque tout passe Je me retournerai souvent Les souvenirs sont cors de chasse Dont meurt le bruit parmi le vent. Alcools, Cors de chasse Gallimard Alfred, comte de Vigny Loches 1797-Paris 1863 J'aime le son du cor, le soir, au fond des bois […] Dieu, que le son du cor est triste au fond des bois ! Poèmes antiques et modernes, le Cor cor (difficultés) nom masculin (latin cornu, corne) Orthographe À cor et à cri. Toujours au singulier. Attention à l'orthographe de cor (il s'agit du cor, de la trompe, et non du corps humain ; dans un sens voisin, on dit à grand son de trompe). ● cor (expressions) nom masculin (latin cornu, corne) À cor et à cri, à grand bruit et en insistant vivement. Cor anglais, hautbois alto, sonnant une quinte au-dessous du hautbois ordinaire. (Son pavillon a la forme d'une boule.) Cor de basset, ancien nom de la clarinette alto. Cor de chasse, instrument issu de la famille des trompes, appartenant à la catégorie des instruments donnant une fondamentale unique ; autrefois, insigne des troupes d'infanterie légère ; aujourd'hui, insigne des chasseurs alpins. Chasser à cor et à cri, chasser à grand bruit, avec le son de la trompe, le cri des veneurs et le récri des chiens. ● cor (homonymes) nom masculin (latin cornu, corne) corps nom masculincor (synonymes) nom masculin (latin cornu, corne) Corne ou défense d'éléphant (olifant), utilisée autrefois comme instrument d'appel...
Synonymes :
Instrument de musique composé d'une embouchure, d'un long tube conique...
Synonymes :
cor nom masculin (de cor) Chacune des branches adventices du bois d'un cerf. ● cor nom masculin (ancien français corn, matière cornée, du latin cornu, corne) Callosité douloureuse sur un orteil. Gangrène sèche de la peau des équidés provoquée par la pression du harnais. ● cor (homonymes) nom masculin (de cor) corps nom masculincor (homonymes) nom masculin (ancien français corn, matière cornée, du latin cornu, corne) corps nom masculincor (synonymes) nom masculin (ancien français corn, matière cornée, du latin cornu, corne) Callosité douloureuse sur un orteil.
Synonymes :
- cal
- callosité

cor
n. m.
rI./r
d1./d Instrument à vent, en cuivre, à embouchure, constitué d'un tube conique enroulé sur lui-même et terminé par un large pavillon. Sonner du cor.
Cor de chasse, utilisé lors d'une chasse à courre.
Cor à pistons (ou chromatique), utilisé dans les orchestres symphoniques.
|| Loc. fig. Demander à cor et à cri, à grand bruit, en insistant.
d2./d Cor anglais: hautbois au timbre rauque.
|| Cor de basset: clarinette appelée aussi clarinette alto.
rII./r (Plur.) Andouillers des cervidés.
————————
cor
n. m. Petite tumeur dure, formée par induration, souvent douloureuse, siégeant sur les orteils ou à la plante des pieds aux points de frottement avec la chaussure.

I.
⇒COR1, subst. masc.
Instrument à vent d'origine guerrière, de forme et de matière très variées, servant à différents usages.
A.— Domaine de la chasse, etc. Instrument d'appel. J'aime le son du cor, le soir, au fond des bois (VIGNY, Poèmes antiques et modernes, Le cor, 1837, p. 185) :
1. ... elle [la comtesse] alla prendre le petit cor dont se servait son mari pour faire venir ses gens, ouvrit une fenêtre, et tira du cuivre des accents grêles.
BALZAC, L'Enfant maudit, 1831-36, p. 353.
P. allus. littér. (allus. à Roland qui sonnait du cor à Roncevaux pour annoncer sa situation désespérée). Cor de Roland. L'histoire de Roland se réalise à la lettre : il sonna de son cor d'ivoire jusqu'à extinction de force et de vie. Eux aussi, ils chantent jusqu'au dernier souffle (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 259).
SYNT. Cor mélancolique, tendre; l'appel, le son du cor; emboucher le cor; donner, sonner, souffler du cor.
Spécialement
Cor de chasse. Instrument constitué d'un tuyau de cuivre enroulé et s'élargissant en un pavillon. Les piqueurs et les gentilshommes chasseurs (...) sonnaient du cor à plein souffle (MAUPASSANT, Contes et nouv., t. 1, Coq, 1882, p. 812). BLAS. Symbole des chasseurs à pied, des chasseurs alpins et, p. ext., du personnel des Eaux et Forêts. Un magnifique pourpoint de velours broché d'un cor de chasse d'argent sur les manches (BERTRAND, Gaspard, 1841, p. 156). P. anal. et p. plaisant., arg. Emmailloté, moulé dans un cor de chasse. Disgracieux. Tu la crois dodue, bien faite (...) tu vas la voir au déballage; elle a été moulée dans un cor de chasse (VIRMAITRE, Dict. arg. fin-de-s., 1894, p. 81; cf. aussi SANDRY, CARRÈRE, Dict. arg. mod., 1953, p. 73).
Cor de mer. Coquillage servant de porte-voix. Comme les gens des caravanes s'appellent avec un énorme coquillage perforé, nous ouïmes le son d'un cor ou d'un cornet (CLAUDEL, Tête d'Or, 2e version, 1901, 3e part., p. 275).
Cor des Alpes. Un air joué par les cors des Alpes, et dont les Suisses recevoient une impression si vive qu'ils quittoient leurs régiments (STAËL, Allemagne, t. 1, 1810, p. 286).
Loc. À cor(s) et à cri(s). À grand bruit. La vénerie est un art, celui de « chasser à cors et à cris » la bête fauve (VIALAR, Chasse aux hommes, 1952, p. 243). Au fig. Demander, invoquer, réclamer, revendiquer à cor et à cri. Avec insistance. Vous réclamez, à cor et à cris, des réformes? Opérez-les (HUYSMANS, Art. mod., 1883, p. 278).
B.— MUS. Instrument à vent. Les cuivres seuls conviennent aux rythmes simples et aux musiques telles que les permettent le cor, le clairon, et la trompette (ALAIN, beaux-arts, 1920, p. 127) :
2. ... on a déjeuné dans l'élégant palais : l'harmonie des cors et des hautbois, dispersée par le vent, avait quelque chose du murmure de mes forêts américaines.
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 528.
SYNT., EXPR. Cor anglais : Cor anglais (...) le même instrument que le hautbois, mais une quinte plus bas (LAVIGNAC, Mus. et music., 1895, p. 116). Cor à pistons : Ce cor (dit chromatique) diffère du cor d'harmonie en ce que le tube de fabrication française contient une partie cylindrique intercalée par les pistons (BOUASSE, Instruments à vent, 1930, p. 53). Cor de basset : La clarinette en fa, dite cor de basset (...) passe pour avoir été inventée en Bavière (BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 80). Cor d'harmonie : On s'accoutuma à désigner le cor simple, muni de corps de rechange, par le nom de cor d'harmonie (BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 100).
P. méton. Celui qui joue du cor. Premier cor à l'orchestre de l'Opéra (Ac. 1932).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Homon. corps. Étymol. et Hist. Ca 1100 corn (Roland, éd. J. Bédier, 1051). Du lat. class. cornu « corne des animaux; matière dont elle est faite; objet de corne ou en forme de corne »; spéc. « corne du pied des animaux » et « instrument à vent ».
STAT. — Cor1 et 2. Fréq. abs. littér. :658. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 126, b) 984; XXe s. : a) 1 003, b) 706.
BBG. — BOWLES (E. A.). Unterscheidung der Instrumente Buisine, Cor, Trompe und Trompette. Archiv. für Musikwissenschaft. 1961, t. 18, p. 52. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 287. — GOUG. Mots t. 2 1966, pp. 103-105.
II.
⇒COR2, subst. masc.
A.— Callosité apparaissant généralement au pied sous l'effet du frottement de la chaussure. Faire, tailler les cors. Spécialiste (...) de l'ablation des cors et durillons (GIRAUDOUX, Folle, 1944, I, p. 46) :
... je n'ai ni durillon, ni cor; on ne m'a marché encore que trois fois sur les pieds, et, grâce à vous, ce n'est pas sur le petit doigt, mais sur l'orteil qui est résistant.
TAINE, Notes sur Paris, Vie et opinions de M. Graindorge, 1867, p. 128.
B.— MÉD. VÉTÉR. Croûte formée par l'épaississement de la peau au contact de la selle et du harnais chez les bêtes de somme.
Rem. Attesté ds GUÉRIN 1892, Lar. 19e-Lar. encyclop., QUILLET 1965.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Homon. corps. Étymol. et Hist. 1573 (J. DU PUYS, Dict. françoys-latin). Spécialisation de sens de l'a. fr. cor(n) « matière cornée » 1268-71 (Étienne BOILEAU, Métiers, 66 ds T.-L.).

1. cor [kɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland, au sens II; lat. cornu « corne ».
———
I (Mil. XIVe). Vx. Au plur. Ramification des bois du cerf. Andouiller, bois (II., 3.), épois.REM. Ne s'emploie plus que dans les expressions un cerf de six cors, de dix cors, qui a trois, cinq andouillers de chaque côté. — Ellipt. || Le cerf dix cors a atteint sept ans.
1 (…) pas un d'aventure
N'aperçut ni cors ni ramure,
Ni cerf enfin.
La Fontaine, Fables, IV, 21.
Par métonymie. || Un six cors, un dix cors : un cerf de six, dix cors.
———
II
1 Instrument à vent, formé à l'origine d'une corne évidée, percée et servant à faire des signaux, des appels. Corne, trompe. || Le cor de Roland. Olifant. || Cor des Alpes, dont se servent les montagnards pour appeler leurs troupeaux.
2 Roland a mis l'olifant à ses lèvres. Il l'embouche bien, sonne à pleine force. Hauts sont les monts, et longue la voix du cor : à trente grandes lieues on l'entend qui se prolonge.
J. Bédier, la Chanson de Roland, CXXXIII, p. 135.
2 Instrument à vent en métal, contourné en spirale et terminé par une partie évasée.
a (Cor). || Le pavillon, l'embouchure d'un cor. || Cor de chasse ou cor (lang. cour.) : le plus simple des cors, en ré (les chasseurs disent trompe). Trompe. || Donner, sonner du cor ( Grailler). || Cordon servant à porter le cor. Enguichure. || Les cors sonnent l'hallali, les piqueurs donnent du cor.
3 (…) plusieurs cors et trompes de chasse se firent entendre (…)
Molière, la Princesse d'Élide, Intermède, I, 2.
4 J'aime le son du cor, le soir, au fond des bois (…)
A. de Vigny, Poèmes antiques, « Le cor » (→ Abois, cit. 2).
Blason. Symbole des chasseurs à pied, des chasseurs alpins et du personnel des Eaux et Forêts.
tableau Termes de blason.
Loc. Argot, vieilli. Être moulé dans un cor de chasse : être disgracieux, « tordu ».
Loc. Chasser à cor et à cri, à grand bruit, avec le cor et les chiens. Chasse.
Fig. À cor et à cri. || Réclamer, demander, vouloir, poursuivre qqch. à cor et à cri, à grand bruit, en insistant.
5 L'archevêque de Reims (…) demande le Coadjuteur à cor et à cri.
Mme de Sévigné, 377, 2 févr. 1674.
6 Par sa faute, nous voici frustrés de la belle chasse traditionnelle, des chevauchées à cor et à cris.
M. Genevoix, Forêt voisine, XII, p. 162.
6.1 Je sais que le parti socialiste réclame sa tête à cor et à cri, ainsi que l'élargissement immédiat du prisonnier (Dreyfus) de l'île du Diable.
Proust, le Côté de Guermantes, Folio, p. 293.
b Dans des syntagmes : cor de…, cor, et adj. || Cor d'harmonie : instrument d'orchestre en ut, produisant une gamme incomplète de sons ouverts que l'on complète par des sons bouchés. || Le cor d'harmonie peut changer de ton au moyen de corps de rechange, de tuyaux mobiles.Cor à piston ou cor chromatique, en fa.
Absolt, mus. || Cor : cor chromatique. || Jouer du cor. || Solo de cor. || Sonnerie de cor dans une composition musicale. Appel (I., 1.). || Partie de cor dans une symphonie. || Virtuose du cor. || Classe de cor au Conservatoire.
Cor anglais : hautbois alto.
7 Le cor anglais est une variété de hautbois équivalente à l'ancien « hautbois de chasse » en usage du temps de Bach, dans la première moitié du XVIIIe siècle. Son nom demeure inexpliqué, car le cor anglais n'a rien de britannique. C'est à la vérité un hautbois alto qui sonne une quinte au-dessous du hautbois ordinaire, mais en fa.
Initiation à la musique, p. 162.
Cor de basset : sorte de clarinette alto.
c Cor de mer : coquillage, utilisé autrefois comme porte-voix.
d Par métonymie. Musicien qui joue du cor. Corniste. || Il est premier cor à l'orchestre de la Garde républicaine.
HOM. 2. Cor, corps.
————————
2. cor [kɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1575; spécialisation de sens de l'anc. franç. cor(n) « matière cornée ».
1 Cour. || Cor au pied, ou cor : petite tumeur dure siégeant en général au-dessus des articulations des phalanges des orteils. Callosité, durillon, oignon, tylose. || Les cors sont formés par l'épaississement des couches cornées de l'épiderme qui s'enfoncent dans le derme. Induration. || Cor entre les doigts de pied. Agassin (vx ou dial.); œil-de-perdrix. || Soigner un cor par excision, par un topique ( Coricide) || Extirper cors, oignons, durillons. → Pédicure, cit.
0 L'aînée, en se retournant, m'appuya son talon pointu sur le bout du pied, où un cor fort douloureux m'avait forcé de couper mon soulier; l'autre vint ôter brusquement de derrière moi une chaise sur laquelle j'étais prêt à m'asseoir.
Rousseau, les Confessions, IV.
2 Vétér. Chez les bêtes de somme, Croûte, épaississement de la peau produit par le contact du harnais et de la selle.
HOM. 1. Cor, corps.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cor — cor …   Dictionnaire des rimes

  • cór — cór·do·ba; …   English syllables

  • cor — cor·a·cid·i·um; cor·a·ci·idae; cor·a·cite; cor·a·cle; cor·a·co·bra·chi·a·lis; cor·a·coid·al; cor·a·co·ra·di·a·lis; cor·al·lig·e·na; cor·al·li·idae; cor·al·li·na; cor·al·li·na·ce·ae; cor·al·li·ta; cor·al·lite; cor·al·loid; cor·al·lo·rhi·za;… …   English syllables

  • COR AG — Financial Technologies Unternehmensform Aktiengesellschaft ISIN …   Deutsch Wikipedia

  • cor — 1. (kor) s. m. Tumeur épidermique, dure et circonscrite qui se forme aux pieds. HISTORIQUE    XVIe s. •   Clous nommés des vulgaires cors, sont durillons qui viennent aux jointures des orleils ; leur cal est dur et espais, comme la corne de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cor en fa — Cor d harmonie Cor double Fa/Si♭, pavillon dévissable, verni doré Le cor d harmonie ou cor français est un instrument à vent de la famille des cuivres doux. Même s il a un air de parenté avec le cor de chasse, le son de cet instrument est très… …   Wikipédia en Français

  • COR — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir corps et core. Noms communs …   Wikipédia en Français

  • cor — |ô| s. f. 1. Impressão que a luz refletida pelos corpos produz no órgão da vista. 2. Qualquer cor (menos o branco e o preto). 3. Cor escura; cor carregada. 4. Tinta de pintar. 5. Colorido da pintura. 6. Cor rosada do rosto. 7. Tintura para dar… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Cor!! — The cover to Cor!! #1 (June 1970). Publication information Publisher IPC Magazines Ltd …   Wikipedia

  • còr — cor, couar m. cœur; centre. Leis alas dau còr : les oreillettes. Saupre un tèxte de còr : savoir un texte par cœur. De bòn còr : de bon cœur ; volontiers. Mau de còr : nausée ; mal au cœur. De còr : de tout cœur. A còntracòr : à contre cœur. A… …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • COR — ist die lateinisch anatomische Bezeichnung des Organs Herz die Kurzform zu Cornelis, siehe Cor Darüber hinaus ist COR der IATA Code des Flughafens Córdoba in Argentinien die Abkürzung für den Club of Rome die Abkürzung für Corporate Online… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.